Klassroom demande le consentement éclairé de ses utilisateurs pour la collecte de données personnelles sensibles. Pourquoi ?


La définition juridique d'une donnée personnelle sensible est proposée à cette étape de l'inscription. Cependant, cela ne liste pas les données qui apparaîtront dans l'application.

Il existe dans Klassroom des champs libres, c'est à dire des espaces dans lesquels les utilisateurs peuvent inscrire ce qu'ils souhaitent. Si un parent envoie un message à l'enseignant pour prévenir que son enfant est malade et qu'il sera absent, c'est une donnée personnelle sensible.

Si un parent rappelle à l'enseignant que son enfant ne mange pas de gélatine de porc, c'est une donnée personnelle sensible.

Klassroom recommande de ne pas transmettre de données personnelles sensibles dans l'application, cependant comme cela est rendu possible par l'existence de ces champs libres, l'Éducation Nationale a exigé que nous présentions aux utilisateurs ce qu'est une donnée personnelle sensible et que nous obtenions ce consentement.

C'est la raison pour laquelle l'accord de l'utilisateur est nécessaire pour utiliser Klassroom.

Klassroom s'engage à ne pas utiliser ces données, ni à réaliser un quelconque fichage des utilisateurs, ces données demeurent privées entre l'utilisateur et l'enseignant.
Cet article a-t-il répondu à vos questions ?
Annuler
Merci !